Mobilité bancaire : la loi Macron va-t-elle bouleverser le secteur ?

mobilité bancaire

Depuis un peu plus d’un mois déjà, le procédé de changement de banque est vulgarisé, c’est rapide et simple à mettre en œuvre. Est-ce que cela voudrait dire que la concurrence sera au rendez-vous? En quoi la mobilité bancaire : la loi Macron va-t-elle bouleverser le secteur ?

Quelle relation avec sa banque ?

Mobilité bancaire : la loi Macron va-t-elle bouleverser le secteur? S’il y a bien des gens qui sont fidèles, ce sont les Français dit-on ! Ils entretiennent une relation particulière avec leur banque, aussi étrange que cela paraisse. Ils restent clients de la même banque presque toute leur vie, est-ce pour autant qu’ils en sont satisfaits ? Non, bien évidemment, puisqu’ils sont nombreux à ne pas recommander leur banque aux autres, et voudraient par-là, la quitter. Seulement, ils n’en ont pas le cran ou les moyens de le faire, voilà pourquoi on se demande si avec les nouvelles mesures sur la mobilité bancaire : la loi Macron va-t-elle bouleverser le secteur ? Selon un rapport d’il y a un an, les Français n’atteindraient qu’un pourcentage de 4.5% sur le changement de domiciliation de compte bancaire, alors qu’en Europe, la moyenne serait de 11%. Ce qui fait que la France occupe la 22ème place en ce qui concerne le sujet de la mobilité, sur l’ensemble des 32 pays. Sommes-nous fidèles ou nous y restons par contrainte et faute de mieux ?

L’heure de la mobilité bancaire a sonné

Les améliorations apportées par la nouvelle réforme viennent toucher du doigt la fainéantise/hantise des Français. Si pour les banques de l’Hexagone, la satisfaction des clients est leur priorité, quitte à les fidéliser, ici, l’existence des contraintes à l’entrée sur le marché pour des acteurs en position de faiblesse, empêche d’attirer des clients juteux. Le fait que les droits des consommateurs soient protégés dans cette réforme, cela leur permettra de sortir des sentiers battus. Quelle analyse de la mobilité bancaire : la loi Macron va-t-elle bouleverser le secteur ? Chacune des banques devrait relever le niveau de satisfaction pour se faire de nouveaux clients/redorer leur image. Les banques en ligne sont les plus prisées et crient victoire depuis l’entrée en vigueur de la loi sur la mobilité bancaire. S’il suffit pour changer, d’un mandat à la banque de son choix qui s’occupe de toutes les démarches, pourquoi se retenir?

ch be lu ca